Vue sur le terminal 13 !

06 avril 2018

Vue sur le terminal 13 !

L’exploitation du terminal 13 au Port de Trois-Rivières par Somavrac, filiale spécialisée en arrimage (chargement et déchargement) de bateau et en entreposage de produit en vrac solide et en vrac solide, va bon train. Cette expansion au Port de Trois-Rivières, permet d’augmenter la capacité d’arrimage et d’entreposage de Somavrac.

Bien implantée au Port de Trois-Rivières depuis sa fondation en 1963, Somavrac a, récemment, signée une entente à long terme avec l’Association Portuaire de Trois-Rivières (APTR). Celle-ci permet de satisfaire la demande croissante pour le service d’arrimage (chargement et déchargement de bateau) et d’entreposage à Trois-Rivières.

Chef de file en arrimage (chargement et déchargement de bateau) sécuritaire, Somavrac a développé, au fil des années, une véritable expertise dans la manutention et l’entreposage de produits en vrac solide et liquide, ainsi que dans la manutention de produits chimiques pour le compte de diverses industries (minières, cimenteries, pâtes et papiers, agroalimentaire, etc.).

Somavrac est stratégiquement positionné dans 8 ports au Québec dont le Port de Trois-Rivières qui se distingue par sa proximité aux autoroutes 55 et 40 permettant de desservir un vaste territoire. Le terminal 13 est à proximité d'un service de transport ferroviaire journalier ce qui permet d’offrir une logistique complète par le biais de transport : maritime, ferroviaire et routier.

D’une superficie de 23 000 mètres carrés (247 569,94 pieds carrés), le terminal 13 permet à Somavrac d’augmenter sa capacité d’arrimage (chargement et déchargement de bateau) et son espace d’entreposage au Port de Trois-Rivières.

Le quai est muni de deux postes d’accostage permettant d’accueillir plusieurs navires de vrac liquide, vrac solide, de produits chimiques et la grande superficie de l’espace d’entreposage permettant d’accueillir des produits en vrac solide pour son entreposage.

*Somavrac respecte des normes des normes élevées de qualité et de conformité environnementale.

 

Retour