Impartition logistique, Groupe Somavrac

14 janvier 2019

7 éléments à valider pour faire le choix d’impartir ou non vos activités logistiques

La décision d’impartir ou non sa chaîne logistique doit être réfléchie et appuyée par des éléments concrets. Cet article vous permettra d’orienter votre réflexion à ce sujet en vous proposant une liste d’éléments à valider avant de vous lancer dans une stratégie d’internalisation ou d’impartition.

1. Analyse de la situation interne et externe actuelle (analyse FFOM et PESTEL) :

L’analyse FFOM vous permettra de faire ressortir les éléments internes et externes de l’entreprise.  Ce seront donc les forces et faiblesses de votre entreprise ainsi que les opportunités et les menaces du marché qui en ressortiront. Cette analyse permet d’examiner la situation actuelle de l’entreprise. Il s’agit d’un excellent outil de planification stratégique. Par exemple, la pénurie de main-d’œuvre pourrait très bien se classer parmi les menaces qui influenceraient votre choix d’impartir ou non vos activités logistiques.

2. Déterminer vos compétences clés :

Plusieurs auteurs mentionnent que les entreprises préfèrent impartir les éléments de leur chaîne logistique pour se recentrer sur leurs compétences clés. Si tel est le cas pour votre entreprise, il serait pertinent de lister vos compétences clés. Par exemple, il se peut que l’un de vos employés dispose d’une expertise en transport routier. Cet atout pourrait rendre facultative l’impartition de ce maillon de la chaîne logistique. Pour ce qui est des activités dites secondaires, l’entreprise peut réfléchir à une stratégie d’impartition.

3. Analyser des compétences, performance et niveau de qualité des services offerts par le fournisseur :

Voici certains exemples d’indicateurs que vous pouvez demander aux prestataires de services logistiques pour analyser les éléments énumérés ci-dessus:

– Compétences: fiches techniques des installations, liste des produits manutentionnés, liste de certifications, portrait de l’équipe qui prendra en charge votre logistique, etc.
– Performance: étude de cas et KPI opérationnel
– Qualité des services: liste de références

4. Analyse des facteurs humains :

Ce point fait référence au degré de réfraction au changement et à l’examen des solutions aux pertes d’emploi des employés pouvant être engendrées par les activités que l’entreprise souhaite impartir. En effet. il s’agit d’un facteur primordial à analyser concernant la décision d’impartir ou non les activités de l’entreprise.

5. Description et analyse des besoins matériels :

Également, vous devrez procéder à une analyse précise des besoins matériels nécessaires au processus logistique : entrepôt, convoyeur, flotte de camions, etc. Ainsi, vous pourrez de constater si vous disposez des équipements nécessaires à l’interne. Vous pourrez aussi constater le coût que cela pourrait représenter d’aller de l’avant avec une stratégie d’internalisation. En dernier lieu, cela vous permettra de valider si le prestataire propose les bons équipements et suggère les bonnes méthodes de manutention.

6. Analyse du critère financier :

L’analyse financière doit être synonyme d’économie et de réduction des coûts. Ainsi, il sera pertinent de déterminer le pourcentage d’économie à faire, pour un niveau de service équivalent. Par exemple, s’il y a plus de 10 % d’économie avec l’option d’impartition alors on choisira cette option. S’il y a moins de 10 % d’économie, le choix sera de rester à l’interne.

7. Comparaison entre les différents scénarios :

Enfin, la rédaction de toutes les situations futures envisageables doit être préparée et analysée par la même personne, afin de s’assurer de travailler avec des données fiables et comparables. Lorsque vous aurez tous les éléments en main, il est idéal de procéder à un groupe de discussion pour orienter votre choix: « Les réunions avec des panels d’experts ou du personnel interne provenant de différents départements sont les principales méthodes choisies. »

 

En savoir davantage sur les services offerts par Groupe Somavrac

* Cet article est inspiré du mémoire: La décision d’impartition des activités logistiques dans les entreprises au Québec rédigé par Delphine Adam. L’article de blogue ne reflète pas les opinions de l’auteure, mais plutôt certains éléments de son mémoire.