17 mai 2018

Le chlorure de calcium pour optimiser ses activités minières

Produire plus ou produire mieux ? Voilà la question à se poser lorsqu’on désire augmenter son volume de production tout en respectant l’environnement et en resserrant ses normes de santé-sécurité.

Il s’avère que l’utilisation du chlorure de calcium permet d’optimiser la qualité des activités de forage, de concassage et de transport. Ce produit permet même de faire tout cela en respectant des normes élevées en matière de SSE (santé-sécurité et environnement). Ce texte vous propose six façons d’utiliser le chlorure de calcium pour vous permettre d’améliorer vos opérations minières.

 

Simplification des activités de forage en hiver

En hiver, le sol peut devenir extrêmement difficile à forer à cause du gel ou du positionnement géographique de certaines minières (pergélisol). Le chlorure de calcium agit en libérant de la chaleur au contact de la neige ou de la glace. Cela permet donc de « ramollir » le sol et de faciliter les opérations de forage ou de concassage.

 

La réduction des émissions de poussière lors des activités de concassage

Les activités de concassage ou de mise en piles peuvent générer une quantité importante de poussière. Cela s’avère nuisible à l’environnement et à la santé et sécurité des employés affectés à ce type de tâche. Pour limiter, voire enrayer les dégâts, Somavrac C.C. conseille l’utilisation d’un abat-poussière haute performance à base de chlorure de calcium.  

 

Traitement estival et hivernal pour les routes de gravier

En période estivale, Somavrac C.C. propose d’utiliser un abat-poussière liquide qui emprisonne la poussière sur les routes de gravier entre les sites d’exploitation. Ce type de produit augmente considérablement la sécurité sur les routes. Il augmente la visibilité sur les routes, en particulier celles ayant une circulation fréquente de véhicules lourds.
En période hivernale, Somavrac C.C. propose des déglaçants à base de chlorure de calcium pour les chemins de gravier. Effectivement, ces derniers agissent sans créer de cavités (nids-de-poule) sur les routes, contrairement aux déglaçants à base de sel.

 

Réduction du retour de minerai lors du transport ferroviaire

Lors du transport, des dépôts de minerai ont tendance à s’accumuler sur les parois de wagon ou de camion, ce qui occasionne des pertes d’efficacité à long terme, puisque ce dépôt retourne sur le site d’exploitation. Somavrac C.C. propose donc une formule antiadhésive industrielle liquide. Le produit proposé crée une barrière liquide entre le wagon et le minerai, ce qui lui permet de glisser lors de son déchargement.

 

Traitement déglaçant lors du transport ferroviaire en hiver

Lorsque le mercure indique sous zéro, le minerai a tendance à geler, rendant le déchargement difficile. Somavrac C.C. propose des déglaçants liquide lors du chargement des wagons, afin que le minerai demeure malléable lors de grands froids.

 

Traitement des eaux et des résidus miniers

Enfin, le chlorure de calcium est utilisé fréquemment pour contrôler le pH de l’eau. Ce procédé peut s’avérer nécessaire pour réduire la toxicité de l’eau utilisée lors de diverses opérations minières.

Pour en apprendre plus sur nos produits et services :

ICI